Serge V. Richard

ARTIST PROFILE

La photographie et la sculpture intégrant des objets trouvés lui permettent d’explorer des thèmes environnementaux et humanitaires. L’artiste canadien Serge V. Richard né à St-Louis-de-Kent et habite actuellement à Kedgwick au Nouveau-Brunswick. Richard est diplômé avec majeure en arts graphiques du Holland College de l’Île-du-Prince-Édouard et a poursuivi ses études à l’Université de Moncton.

Richard a commencé sa carrière comme concepteur graphique et illustrateur, a travaillé dans l’industrie du cinéma long métrage et à Theatre New Brunswick à Fredericton à titre de peintre scénographe et fabricant d’accessoires. Il a été propriétaire exploitant de l’entreprise d’Art Creation Studios Inc. spécialisée en dessin commercial.

Au cours de ses quinze premières années en beaux-arts, Richard a privilégié la peinture figurative à l’acrylique et le dessin grand format. Vers l’année 2000, il s’est tourné vers l’abstraction et une approche plus intuitive à l’oeuvre. En particulier, sa série « Enveloppé d’une fragilité humaine » laisse voir le style plus fluide qui est ressorti de l’exploration de sa vie intérieure.

Dans les années qui ont suivi, Richard a adopté la photographie et la sculpture pour transmettre son message artistique. Il met régulièrement ses oeuvres en montre au Nouveau-Brunswick, au Québec et en Ontario, dans des expositions en solo ou en groupe. En 2014, il a participé, sous le titre « Dialogues imaginés », à une prestigieuse exposition à la Galerie d’art Beaverbrook qui avait pour objectif de créer un dialogue intergénérationnel grâce aux oeuvres de quatorze artistes acadiens contemporains, après sa première présentation au Congrès mondial acadien de 2014, qui se tenait à Edmundston au Nouveau-Brunswick.

Richard est récipiendaire de subventions à la création et au développement de la carrière d’ArtsNB et de la Fondation Sheila Hugh Mackay et du Conseil des arts du Canada. Actif comme enseignant, il partage ses connaissances dans les districts scolaires locaux, donnant notamment les cours et des ateliers dans le cadre des programmes Génie-Art et Une École, un Artiste. Il est membre de l’Association acadienne des artistes professionnel(le)s du Nouveau-Brunswick, d’ArtsLink NB, de CARFAC (Front des artistes canadiens) et de CARCC (Droits d’auteur Arts visuels), composante du Front des artistes canadiens.


Canadian artist Serge V. Richard born in St-Louis-de-Kent, now lives and works in Kedgwick, New Brunswick. He uses photography and sculpture to explore environmental and humanitarian themes. Richard graduated from Holland College in Charlottetown with a major in graphic arts continued in fine art studies at the Université de Moncton.

Richard began his career as a graphic designer and illustrator, worked in the feature film industry, and at Theatre New Brunswick in Fredericton as scenic painter and props builder. He owned and operated h’Art Creation Studios Inc. focusing on commercial design. During the first fifteen years of his fine art career, Richard concentrated on figurative acrylic paintings and large-scale drawings.

The year 2000 saw a shift towards abstraction and a more intuitive approach to his art. In particular, his series “Enveloppé d’une fragilité humaine” (“Wrapped in human frailty”) exemplified a more fluid style that emerged based on his inner life. In the following years, Richard turned to photography and sculpture to convey his artistic message. He regularly exhibits his work in in New Brunswick, Quebec and Ontario in both solo and group shows. In 2014, he participated in “Imagined Dialogues”, a prestigious exhibition at the Beaverbrook Art Gallery whose purpose it was to create an inter-generational dialogue through work created by fourteen contemporary Acadian artists following its presentation at the World Acadian Congress 2014 in Edmundston, New Brunswick.

Richard is the recipient of Research, Creation and Career Development grants from ArtsNB, The Sheila Hugh Mackay Foundation and the Canada Council for the Arts. An active teacher, Richard shares his knowledge through teaching classes and workshops including Genie-Art (ArtSmarts) at Une Ecole, un Artiste (One school, One Artist) in local school districts. He is a member of the Association of Professional Artists of New Brunswick, ArtsLink NB, CARFAC (The Canadian Artists ‘Front) and CARCC (Copyright Society of the Canadian Artists’ Front Inc.)

Artist Statement:

Mes oeuvres sont souvent créées à partir d’expériences personnelles. Mes principales sources d’inspiration sont les mystères des mondes naturels et psychiques. J’interroge le désir humain d’emprisonner et nier sa propre nature émotionnelle. Mon travail cherche à mettre en évidence le paradoxe entre le désir d’être libre tout en ignorant sa responsabilité envers l’environnement et l’humanité. Les quinze premières années de ma carrière sont marquées par des oeuvres figuratives en peintures acryliques et dessins grand format.

Les années 2000 marquent un virage vers l’abstrait et une approche plus intuitive de la création. En particulier dans la série Fragilité Humaine où je laissais surtout mes oeuvres se révéler au fil d’un processus que je dirige sans toutefois le contraindre. Tout comme un journal visuel, le geste à l’origine de mes créations picturales est une réponse à mes états intérieurs. Mon travail s’exprime par la suite en photographie et en sculpture que je combine parfois. En photographie, j’explore les paysages, les ambiances atmosphériques ainsi que le microcosme et macrocosme de nos forêts. Je documente ce qui se présente devant moi dans l’instant du moment. Je contemple souvent mon entourage. Principalement centrées sur les paysages de mon Acadie, les créations plus récentes questionnent le regard du public sur les oeuvres exposées ainsi que notre rapport à l’environnement.

D'autre part, mes sculptures naissent souvent à l'aide de jeux et d’expérimentations. Tel un scientiste je cherche et combine diverses idées et objets recueillis. J’utilise le bois, le métal et le verre en sculpture. J’utilise soigneusement les contrastes et textures variés des métaux angulaires et solide souvent reflétés à travers le monde industriel, ceci contrairement à la douceur et maniabilité du bois et versus le verre fragile, translucide lequel pouvant inciter intimité et introspection. J’incorpore souvent des éléments répétitifs qui emprisonne ou submerge un sujet passant ou vulnérable. Des espaces vides rappellent qu’il existe flexibilité et ouverture. Dans ce contexte et en particulier, j’attends continuer avec le symbolisme de la transparence du verre et surtout de porter avantage attention à sa réflection puis le symbolisme de ces deux - la lucidité; Le filtre et la réflection. Ainsi, je prévois explorer davantage les liens de co-dépendance avec l’emprisonnement émotionnelle et le désir humain d’être libre, en particulier face à son impact sur l’environnement.

Serge V. Richard, 2020

To view Serge's CV please click here

Follow Serge throughout the year at

SERGE V. RICHARD